Maurice Roche, Compact

Roman paru au Seuil en 1966 qui utilise plusieurs couleurs pour distinguer des voix.
Réédité aux éditions Tristram

version en noir et blanc de la première édition parue au Seuil.
Les différentes voix sont traduites par des variations typographiques.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s