Qui aime bien corrige bien

Certains auteurs, même les meilleurs, et même s’ils sont déjà dûment édités méritent à mon avis quelques petites corrections typographiques que je me suis permise de leur infliger, parce que le lecteur, surtout quand c’est une lectrice, seul(e) avec son livre, a tous les droits.

Je commence par Michaux avec un texte lu dans Mes propriétés (1929)

michaux2258

Je continue avec un extrait de texte de Freud inséré dans un manuel de philosophie des années 80 (celui avec lequel j’ai passé mon bac). Celui-ci j’aurai surement dû le corriger plus tôt, mais il n’est jamais trop tard…

freud

Il y en aura d’autres sans doute, maintenant que j’ai ôté de ma chaussure le dernier petit scrupule qui m’empêchait d’avancer.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s